Que faire en cas de disjonction intempestive sur une installation équipée de panneaux DualSun ?

Modifié

Les disjonctions intempestives sur une installation peuvent être dues aux courants de fuite trop élevés, qui déclenchent ainsi le différentiel. Les courants de fuite peuvent avoir plusieurs origines, capacité parasite, défaut de mise en œuvre, défaut d’isolation.

D’après l’Agence Qualité Construction, la méthode de détection des disjonctions intempestive du différentiel doit se baser sur l’analyse du monitoring des onduleurs. Il est également important de vérifier l’intégralité du câblage de l’installation ainsi que la mise à la terre de l’onduleur et des panneaux.

 

Certification

Les panneaux DualSun sont tous certifié IEC 61215-61730 qui inclus les essais suivants à plusieurs reprise au cours des processus de certifications:

  • MQT03/MST16 - Insulation test (Essai diélectrique) : ”Déterminer si le module PV est suffisamment bien isolé entre les parties conductrices de courant et le cadre ou d'autres composants accessibles à l'extérieur. La tension d’essai maximale doit être égale à 2000V,soit plus de quatre fois la tension maximale du système.” Ce contrôle est effectué pour chaque module en sortie de production.

  • MQT15/MST17 - Wet leakage current test (Essai de courant de fuite en milieu humide): ”Évaluer l'isolation du module dans des conditions humides et vérifier que l'humidité de la pluie, brouillard, rosée ou neige fondue n’entre pas dans les parties actives des circuits du module, où il pourrait provoquer de la corrosion, un défaut à la terre ou un danger pour la sécurité.” Ce contrôle est effectué de façon randomisée sur des modules.

  • MST13 - Continuity test for equipotential bonding (Essai de continuité de terre) : ”Démontrer qu’il y a un chemin conducteur entre toutes les surfaces conductrices exposées du module, de telle sorte que les surfaces conductrices exposées puissent être reliées à la masse de façon appropriée dans un système PV.” Ce contrôle est effectué pour chaque module en sortie de production.

  • MST11 Accessibility test (Essai d’accessibilité):”Déterminer si les connexions électriques non isolées représentent un risque de choc pour le personnel.” Test réalisé uniquement pour la certification des panneaux.

Au vu des essais liés à l’isolation du module, il est assez peu probable que les soucis de disjonctions intempestives viennent d’un défaut des panneaux DualSun. Par expérience ces problématiques peuvent souvent être résolues en s’assurant que l’installation respecte bien les normes ainsi que les préconisations de DualSun et celles des fabricants d’onduleurs.

En cas de doute, une mesure des courants de fuite peut être réalisée sur le champ de panneau.

 

Mesure des courants de fuite

ll est possible de vérifier l’absence d’une fuite de courant  via une mesure de tension idéalement par temps de pluie (ou à l’aide d’un mégohmmètre) :

  • Tension circuit ouvert entre le + et le –

  • Tension circuit ouvert entre le + et la terre

  • Tension circuit ouvert entre le - et la terre

Si ces mesures indiquent une fuite de terre, il faudra corriger ce problème.

 

Installation d’un différentiel 300mA

Depuis l’amendement A5 de la norme NF C 15-100, le circuit de production côté AC de l’onduleur n’est pas obligatoirement protégé par un disjoncteur différentiel 30 mA. Un disjoncteur différentiel 300mA peut être installé à condition que la prise de terre soit inférieure ou égale à 167 ohms et qu'aucune prise de courant soit mise en œuvre du côté AC de l’IP PV.

 

> Pour aller plus loin : l’information technique de SMA sur les courants de fuite capacitifs.